Epilepsie et Nutrition


 Lucas

Après que mon chien Lucas ait commencé à avoir des crises, la première chose que j'ai faite a été de faire des recherches sur le lien entre la nutrition et les crises car, comme beaucoup d'autres maladies, la nutrition joue un rôle important. Ce que j'ai trouvé, c'est qu'il y a beaucoup d'aliments qui peuvent déclencher ou jouer un rôle important dans l'activité des crises. J'ai également trouvé plusieurs compléments naturels qui peuvent protéger le cerveau, calmer le système nerveux, et donc diminuer l'intensité ou même stopper les crises.

Après avoir passé plusieurs semaines à parcourir de nombreuses publications scientifiques, des preuves anecdotiques et des témoignages, j'ai compilé ce que je crois être un programme nutritionnel complet visant à diminuer, voire à éliminer les crises. Je partage ces découvertes ici dans l'espoir que peut-être cette information peut aider d'autres chiens qui souffrent de crises.

Avant de plonger dans la nutrition, je tiens d'abord à souligner que les crises sont une urgence médicale. Si votre chien commence à avoir des crises, la toute première chose à faire est de contacter votre vétérinaire pour écarter tout problème médical sous-jacent qui pourrait causer les crises, et prendre les mesures appropriées. Ne faites jamais d'auto-diagnostique ou ne comptez que sur des alternatives naturelles sans d'abord consulter avec votre vétérinaire, car il existe de nombreux problèmes de santé graves qui peuvent provoquer des crises.

 

Les aliments qui peuvent déclencher des crises

Les aliments inflammatoires : L'inflammation peut déclencher des crises d'épilepsie, il est donc impératif d'éliminer tous les aliments inflammatoires de l'alimentation d'un chien épileptique. Les aliments qui causent l'inflammation comprennent le blé, le soja, le maïs et les produits laitiers. Kresser (2010) et Hyman (2013) ont découvert que le gluten est lié à des troubles neurologiques. Évitez donc de donner tout produit contenant du gluten. Il convient de noter que de nombreux types de croquettes contiennent un ou plusieurs de ces aliments, il est donc impératif de passer à une croquette de qualité supérieure qui ne contient aucun de ces ingrédients ou, encore plus bénéfique, passer le chien à un régime naturel et cru où vous pouvez surveiller de plus près quels aliments votre chien mange.

Les aliments qui causent la fluctuation du sucre dans le sang : Les sucres perturbent l'homéostasie, ce qui peut potentiellement déclencher des crises, alors évitez les aliments à indice glycémique élevé comme le miel, le sucre, le riz blanc, le blé, le maïs, les carottes et les petits pois.

Les aliments qui contiennent du glutamate : Le glutamate est un acide aminé non essentiel et il est connu pour son effet excitateur sur le cerveau, par conséquent, les aliments qui en contiennent beaucoup devraient être évités. Les aliments riches en glutamate comprennent le blé, l'orge et l'avoine, tous les produits laitiers, les légumineuses (surtout le soja, les haricots noirs et les lentilles), les fruits à coques comme les cacahuètes, les cajous et les pistaches, les graines de tournesol et de courge ainsi que les viandes de lapin et de dinde.

Épices : Le romarin et l'origan sont des neurotoxines et peuvent être un déclencheur pour les chiens sensibles. Le romarin est couramment ajouté à de nombreux croquettes.

 

Les carences nutritionnelles et les crises

Il existe de nombreuses carences nutritionnelles qui sont connues pour déclencher ou aggraver les crises, comme les carences en acides aminés, les carences en vitamines et en minéraux. Même si les croquettes sont considérées comme nutritionnellement complètes, beaucoup d'acides aminés, de vitamines et de minéraux sont détruits pendant le processus de cuisson.

Acides aminés : Selon une recherche effectuée à l'Université de Californie, Davis, les régimes déficients en acides aminés peuvent augmenter de manière significative l'activité des crises. La taurine est l'un des acides aminés qui joue un rôle essentiel dans le fonctionnement du système nerveux. La taurine est un acide aminé non essentiel que les chiens ne peuvent produire que s'ils consomment des quantités suffisantes de protéines animales contenant les acides aminés essentiels. En plus d'avoir un effet protecteur sur le cerveau et un effet apaisant sur le système nerveux, elle affecte également le taux de sucre dans le sang et aide le corps à utiliser correctement le sodium, le calcium et le magnésium (qui sont également impliqués dans les crises). La carnitine est un autre acide aminé non essentiel dont la déficience est associée à une activité épileptique.

 

Vitamines : Les vitamines agissent comme des catalyseurs pour libérer les nutriments présents dans les aliments. Beaucoup de vitamines sont détruites dans le processus de chauffage utilisé pour créer des croquettes. Le manque de vitamines nécessaires conduit à la maladie et certaines carences sont directement liés aux crises. Les vitamines B sont nécessaires pour plusieurs fonctions corporelles critiques. La vitamine B6, B12 et l'acide folique, lorsqu'ils sont déficients, ont été impliqués dans les crises. Parce que les vitamines sont fragiles et facilement détruites par la chaleur, la plupart des croquettes manquent de vitamines B. Même pour chiens nourrit au cru, il est important de compléter avec un complexe B car ils sont essentiels pour la santé d'un chien épileptique.

La vitamine E est un antioxydant important qui protège les membranes cellulaires, en particulier les cellules nerveuses. Les crises génèrent des radicaux libres et la vitamine E est un piégeur de radicaux libres, donc une carence en cette vitamine pourrait conduire à des crises plus fréquentes. La recherche a montré que la complémentation en vitamine E réduit la fréquence des crises.

Les vitamines A et D jouent un rôle crucial dans la régulation du taux de calcium dans le sang et sont nécessaires au bon fonctionnement des nerfs.

 

Minéraux : Les minéraux ne peuvent pas être fabriqués par le corps et doivent donc être fournis par des sources alimentaires. Environ 50% à 80% de la teneur en minéraux est détruite au cours du processus de fabrication de croquettes. Comme nous l'avons vu avec les vitamines, une carence en certains minéraux peut augmenter l'activité des crises. Les carences peuvent survenir soit par une manque dans l’alimentation, la destruction pendant la fabrication, une manque d'autres minéraux qui sont synergiques avec certains minéraux, vitamines ou enzymes, ainsi que certains problèmes de malabsorption. Les minéraux connus pour augmenter l'activité des crises lorsqu'ils sont déficients comprennent le magnésium, le manganèse, le sélénium, le calcium et le zinc.

Le magnésium est en tête de liste en ce qui concerne le lien avec les crises épileptiques. Il est important pour la fonction nerveuse appropriée et est nécessaire pour le transport de sodium et de potassium.

Le manganèse est impliqué dans de nombreuses fonctions corporelles, y compris le maintien du système nerveux. Une carence en ce minéral est soupçonnée de jouer un rôle dans l'épilepsie. Les aliments transformés sont souvent déficients en manganèse.

Le sélénium joue un rôle important dans le cerveau. Une étude chez l'homme a noté que la déplétion en sélénium est un facteur déclenchant important de l'origine des crises épileptiques et des lésions neuronales qui s'ensuivent.

L'hypocalcémie (insuffisance de calcium) peut provoquer des crises car elle a un effet sur les systèmes nerveux et neuromusculaire. Le calcium est essentiel pour la conduction des impulsions nerveuses.

Le zinc est nécessaire à la production de neurotransmetteurs cérébraux. La recherche montre que l'apport de zinc diminue en raison de la transformation des aliments ainsi que des concentrations plus faibles de zinc dans le sol.

 

Le meilleur plan d'action

Après avoir examiné toutes les preuves, il est clair que l'alimentation est cruciale pour réduire l'activité des crises et protéger le cerveau. Par conséquent, il est primordial de modifier le régime alimentaire du chien épileptique afin de diminuer ou même d'éliminer l'activité de crise dans le futur. La première action consiste à réduire les glucides dans l'alimentation soit en optant pour une croquette premium qui ne comprend aucun des aliments déclencheurs ou, idéalement, passer à une alimentation crue avec l'aide d'un nutritionniste canin, comme chaque chien est un individu et son régime devrait être adapté spécifiquement à ses besoins, encore plus pour un chien avec l'épilepsie. Les régimes crus offrent les formes les plus biodisponibles d'acides aminés, de vitamines et de minéraux. Cependant, même si le chien suit un régime cru, il est préférable de complémenter avec les vitamines et les minéraux mentionnés ci-dessus, car des concentrations plus élevées de ces vitamines et minéraux spécifiques se sont avérées protectrices et bénéfiques pour la fonction nerveuse.

La deuxième action importante à prendre consiste à ajouter quelques compléments clés. La DMG (Dimethylglycine) est un acide aminé qui provient de la glycine.  On pense qu’elle peut aider le système immunitaire, améliorer la mémoire, et ralentir le taux d'activité de crises. En outre, la gélatine/collagène est un bon complément à inclure dans l'alimentation des chiens épileptiques. Le collagène se trouve dans la peau, les tendons et le cartilage et a des actions anti-inflammatoires et protectrices du cerveau, particulièrement importantes pendant les périodes de stress. Il est important que ce soit sans saveur, sans additifs, donc pas la gélatine que vous utilisez pour faire des desserts.

 

Plan de prévention pour traiter les crises naturellement

Tout d'abord, visitez votre vétérinaire pour éliminer tout autre problème de santé ou cause des crises. Ensuite, passez idéalement à une alimentation crue maison bien planifiée ou, si ce n'est pas possible, à une croquette de très haute qualité qui n'inclut aucun des aliments déclencheurs. Ajoutez à cela des compléments de vitamines et de minéraux de haute qualité qui comprennent la taurine, la carnitine, le complexe de vitamine B, les vitamines E, D, le calcium, le magnésium, le manganèse, le sélénium et le zinc. Et enfin ajouter une dose quotidienne de DMG et de collagène.

N'hésitez pas à nous contacter pour connaître le multivitamine que nous conseillons ainsi que les dosages et les marques pour la DMG et le Collagène. Et si vous êtes intéressé par un plan d'alimentation crue de haute qualité avec des compléments créés spécifiquement pour votre chien, envoyez-nous un courriel à contact@redwood-ranch.com

-Retour